Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt et il fallu mettre le réveil à l’aube pour être au rendez vous d’Ancizan en ce samedi 23 juin. Merci à Michèle et à Jeannot qui nous ont accueilli et nous avait préparé du café et des viennoiseries qui furent fort appréciés.

Après un printemps exécrable, c’était ce matin là un réel plaisir d’enfourcher le vélo sous un doux soleil. Direction le Col de Peyresourde par le versant ouest. Hasard du calendrier, notre montée a croisé les retardataires de la cyclomontagnarde « Luchon-Bayonne » qui en étaient au début de leur lointain périple.

La randonnée Olympe de Gouges est organisée depuis 4 ans par le comité départemental associé à un club différent chaque année. Le club de Beaumont de Lomagne était cette année chargé de l’organisation de cette randonnée qui est réservée aux féminines et durant laquelle ces messieurs assurent la logistique et le service.

Pour la première fois, le club de Golfech participait à cette manifestation et alignait quatre dames au départ sous le soleil : Maryse, Isabelle, Claudine et Simone.

 

De (très) bonne heure, de bonne humeur, ils sont partis vaillants en direction du Lot en cette matinée du samedi 14 avril. Le ciel était bas et les nuages sombres.

Alain, Patrick, Angel, Didier, Arnaud et Thierry ont ainsi rejoint aux premières lueurs du jour la quarantaine de participants au brevet fédéral 150 kilomètres organisé par le club de Cahors cyclotourisme.

Le samedi 24 mars, le Rayon Théopolitain (club de La Ville-Dieu-du-Temple) a organisé, sous la houlette du comité départemental, un brevet d’initiation AUDAX de 100 km.

 

Le site de Golfech a été retenu comme point de ravitaillement sur le parcours.

Le club a apporté son soutien à ce point de ravitaillement mis en place à Darreloc.

Ce n’était pas gagné, la succession de giboulées – c’est bien la saison – laissait mal augurer de la météo de ce 11 mars. C’était pourtant la date retenue de l’ouverture du CODEP et de la journée d’hommage à Albert Bure(1) organisée par le Cyclo Club Caussadais. Il fallait donc y aller.

Claudine, Alain, Patrick, Arnaud, Pascal et Thierry n’ont pas hésité et sont partis de bon matin. Bien leur en a pris. Cette douce matinée de printemps ensoleillée fut un vrai régal de douceur qui permit d’apprécier encore plus des chemins que nous ne fréquentons que rarement.