Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt et il fallu mettre le réveil à l’aube pour être au rendez vous d’Ancizan en ce samedi 23 juin. Merci à Michèle et à Jeannot qui nous ont accueilli et nous avait préparé du café et des viennoiseries qui furent fort appréciés.

Après un printemps exécrable, c’était ce matin là un réel plaisir d’enfourcher le vélo sous un doux soleil. Direction le Col de Peyresourde par le versant ouest. Hasard du calendrier, notre montée a croisé les retardataires de la cyclomontagnarde « Luchon-Bayonne » qui en étaient au début de leur lointain périple.

Arrivés au sommet, nous avons plongé vers Garin par Portet de Luchon avant de remonter au sommet par la route principale. S’en est suivi une petite visite de Peyragudes avant de dévaler le col pour faire le tour du lac de Loudenvielle. Après une pause chez Maryse à Genos, d’aucuns se sentaient bien en jambes et sont aller grimper le col d’Azet pendant que les autres rejoignaient le point de départ avec la perspective d’une belle coupe de glace à St Lary.

Le repas du soir, pris en commun, était simple et de bon goût.

Le lendemain, la feuille de route était simple : direction le sud jusqu’au barrage de Cap de Long. On monte et, quand on est arrivé, on rentre par le même chemin. Accessoirement, l’altitude de départ est de 700 mètres alors que le barrage se situe à 2160 mètres. Nos 14 vaillants cyclos golféchois sont bien sûr tous arrivés au sommet et ont vraiment pris du plaisir à gravir cette route de montagne bordée de cascades absolument magnifiques. Comme il en faut pour tous les goûts, certains (tout de même peu nombreux) n’ont pas hésité à grimper ensuite le Pla d’Adet qui, n’en doutez pas, est un morceau de belle consistance.

Prochaine sortie montagne au mois de septembre. Gardez le rythme …

 

 

 Utilisez les touches droite et gauche de votre clavier pour naviguer dans les images grand format