Une partie des camping-caristes furent les précurseurs des participants au séjour de notre groupe et arrivèrent donc le jour de la fête du muguet pendant que certains s'entraînaient déjà sur la randonnée  du tortillon.
Dès 15h les cyclistes, une fois installés, enfourchèrent aussitôt leur vélo pour un petit circuit de 28 kms autour du lac de La Raviège. Etaient absents à ce périple, Patrick et Angel qui avaient décidé de parcourir une partie du voyage en vélo. Isabelle n'a pas pu également y participer étant donné qu'elle était souffrante.
Après ce bel effort tout le monde s'est retrouvé autour d'un apéritif pour un moment de convivialité à l'occasion de l'anniversaire d'André. 80 ans, ça ne peut passer sous silence !



Vendredi 03 mai
Après une matinée pluvieuse, nous partons vers 14h pour un nouveau circuit de 68km et 1200m de dénivelé  (La Salvetat-Brassac-La Salvetat). Une très agréable rando qui se termina, malheureusement, sous la pluie.
Nombreuses péripéties dans le bungalow d'Isabelle, Pascal et Arnaud où ils vécurent une nuit mouvementée et un réveil à 4h, notamment pour Isabelle et Pascal à cause du froid. Au retour de la rando, ils déménagèrent dans un autre bungalow sans courant d'air, mais bien chauffé et beaucoup plus spacieux. Pascal très perturbé par ce manque de sommeil, perdit les clés de sa voiture… Une galère de plus pour les Hénaut, qui se conclut par les retrouvailles des clés dans une allée du camping...Merci Saint-Antoine de padoue ! Mais, on ne vous dit pas tout, ce serait trop long…
Ce soir, Patrice nous a rejoint après une dure semaine de travail !

Samedi 04 mai
Ce matin, Bruno a rejoint le groupe pour un nouveau circuit qui mène à Lacaune. Quelques cyclistes préférèrent rester au chaud car le temps était très incertain.
La montée à Lacaune se fait dans le brouillard et le froid. Le retour nous permet de longer le lac de Laouzas.
Après midi libre pour tout le groupe. Achat de casse - museau à Brassac qui est une spécialité gastronomique de ce village.

Dimanche 05 mai
Fin du séjour, les plus courageux Patrick et Angel repartirent en vélo malgré le vent et le froid de la matinée. Ce matin-là,  les sommets au dessus de 1000m sont couverts d'une fine pellicule de neige.